Les franchises et leur impact sur la prime d’assurance emprunteur

Les franchises sont un élément clé des contrats d’assurance emprunteur, mais elles peuvent parfois être mal comprises et négligées par les souscripteurs. Dans cet article, nous allons explorer en détail ce que sont les franchises, comment elles fonctionnent et quel est leur impact sur la prime d’assurance emprunteur.

Qu’est-ce qu’une franchise ?

Une franchise est une somme qui reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre couvert par le contrat d’assurance. Autrement dit, c’est la part du risque que l’emprunteur accepte de supporter lui-même. Les franchises existent pour plusieurs raisons : limiter le nombre de petits sinistres à indemniser pour l’assureur, responsabiliser l’assuré et inciter à la prévention.

Il existe différents types de franchises, notamment :

  • La franchise absolue : il s’agit d’un montant fixe qui est déduit systématiquement du montant de l’indemnisation en cas de sinistre. Par exemple, une franchise de 1 000 € signifie que l’assureur indemnisera l’emprunteur à hauteur du montant du sinistre moins 1 000 €.
  • La franchise relative : dans ce cas, la franchise est exprimée en pourcentage du montant du sinistre ou du capital restant dû. Par exemple, une franchise de 10 % signifie que l’assureur indemnisera l’emprunteur à hauteur de 90 % du montant du sinistre.
  • La franchise en nombre de jours : cette franchise s’applique généralement aux garanties d’incapacité temporaire de travail (ITT) et d’invalidité permanente totale (IPT). Elle correspond à un délai pendant lequel l’assureur ne versera pas d’indemnités. Par exemple, une franchise de 30 jours signifie que l’emprunteur ne percevra pas d’indemnités pour les 30 premiers jours d’incapacité ou d’invalidité.
A lire également  L'impact de la législation sur le jeu responsable sur les machines à sous en ligne

Comment les franchises impactent-elles la prime d’assurance emprunteur ?

Les franchises ont un impact direct sur la prime d’assurance emprunteur, car elles permettent à l’assureur de réduire son risque et donc le coût de la couverture. Plus la franchise est élevée, plus le risque supporté par l’emprunteur est important et moins le coût de l’assurance pour l’assureur est élevé. Ainsi, en choisissant une franchise plus importante, il est possible de réduire significativement le montant de la prime d’assurance emprunteur.

Toutefois, il convient de bien prendre en compte ses capacités financières avant de choisir une franchise élevée. En effet, en cas de sinistre, l’emprunteur devra supporter une partie plus importante du risque, ce qui peut avoir des conséquences financières importantes. Il est donc essentiel de bien évaluer les risques et les bénéfices d’une franchise plus élevée, en tenant compte de sa situation financière et professionnelle.

Comment choisir la franchise adaptée à ses besoins ?

Le choix de la franchise dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • Votre situation financière : si vous disposez de ressources financières suffisantes pour faire face à un sinistre, vous pouvez opter pour une franchise plus élevée afin de réduire le montant de votre prime d’assurance emprunteur. En revanche, si vos ressources sont limitées, il peut être préférable de choisir une franchise plus faible pour éviter des difficultés financières en cas de sinistre.
  • Votre profil professionnel : certains métiers sont plus exposés aux risques d’incapacité ou d’invalidité que d’autres. Si vous exercez une profession à risque, il peut être judicieux de choisir une franchise plus faible pour bénéficier d’une meilleure couverture en cas de sinistre.
  • Votre état de santé : si vous avez des antécédents médicaux ou des problèmes de santé susceptibles d’entraîner des sinistres, il peut être préférable de choisir une franchise plus faible pour bénéficier d’une meilleure protection.
A lire également  Reprise d'une entreprise : aspects juridiques et stratégies pour réussir

Pour bien choisir votre franchise, il est important de comparer les différentes offres d’assurance emprunteur disponibles sur le marché et prendre en compte l’ensemble des garanties proposées. N’hésitez pas à faire appel à un courtier ou un conseiller en assurance pour vous aider dans votre choix et bénéficier de conseils personnalisés.

En résumé, les franchises ont un impact significatif sur la prime d’assurance emprunteur et permettent d’ajuster le coût de la couverture en fonction du risque que l’emprunteur est prêt à supporter. Il est donc essentiel de bien comprendre les différents types de franchises et d’évaluer ses besoins et ses capacités financières avant de choisir la franchise la plus adaptée à sa situation.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*