Étude comparative entre les systèmes juridiques nationaux

Les systèmes juridiques des nations sont variés et complexes. La compréhension de la manière dont fonctionnent ces systèmes est essentielle pour comprendre comment la justice est administrée dans le monde entier. Cet article se penchera sur l’étude comparative des systèmes juridiques nationaux, ce qui inclut leurs structures, leurs caractéristiques et leurs influences culturelles.

Système de Common Law

Le système de common law est un type de système juridique qui a été développé à partir du droit anglais. Il est appliqué dans plusieurs pays, notamment les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Le common law n’est pas codifié; il est fondé sur des précédents judiciaires et des décisions antérieures qui ont été établies par des tribunaux. Les avocats et les juges ont beaucoup de liberté pour appliquer et interpréter le common law en fonction des circonstances spécifiques d’un cas.

Système Civil Law

Le système civil law est basé sur les principes du droit romain. Il a été créé pour être plus cohérent que le common law et il est appliqué dans plusieurs pays européens et latino-américains. Contrairement au common law, le système civil law est codifié et structurée, ce qui signifie qu’il se compose d’une collection de lois écrites qui peuvent être facilement consultables. Les juges ne sont pas autorisés à créer ou à modifier la loi; plutôt, ils doivent appliquer strictement la loi telle qu’elle figure dans la codification.

Système Mixte

Certains pays ont un système mixte de common law et de civil law, qui combine les éléments des deux types de systèmes juridiques mentionnés précédemment. La France est un exemple courant d’un tel système mixte; elle combine des éléments du droit civil français avec certains aspects du common law anglais. D’autres pays ayant un tel système mixte comprennent le Canada, l’Allemagne et le Japon.

A lire également  L'acte de naissance pour les Français nés à l'étranger : un guide complet

Influence culturelle

Outre les différences structurelles entre les différents types de systèmes juridiques nationaux, il y a aussi une certaine influence culturelle qui joue un rôle important dans chacun d’entre eux. Par exemple, en France où le droit civil domine, la justice se concentre moins sur la punition que sur la réconciliation entre les parties impliqués. De même, au Japon où l’influence du droit civil français est très forte, on met l’accent sur une solution pacifique aux conflits plutôt que sur la punition.

Conclusion

Les différences entre les divers systèmes juridiques nationaux peuvent être considérables en termes de structures et d’influences culturelles. Cependant, malgré ces différences, tous ces systèmes visent à atteindre une chose: fournir une justice impartiale et juste à tous ceux qui recherchent une solution à un litige. En connaissance des particularités propres à chaque type de système juridique national peut être utile pour comprendre comment fonctionne la justice à travers le monde.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*