Si de nos jours les procédures de divorce par consentement mutuel ne requièrent plus obligatoirement le recours à un juge, les deux parties doivent cependant faire appel à un avocat. Faire appel à un spécialiste du divorce est recommandé dans ce cas-là.

Nécessité de choisir un avocat spécialiste du divorce

Pour un divorce au contentieux, les conseils d’un avocat spécialisé dans le domaine sont nécessaires. Bien que la procédure soit plus simplifiée, certaines questions appartenant au droit de la famille seront mieux répondues par un expert que par un avocat ayant une autre spécialité, même s’il est très bon. Comme le juge n’intervient pas beaucoup dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, confier son dossier entre les mains d’un spécialiste est donc la meilleure option.

Trouver le bon avocat spécialiste du divorce

Pour trouver le bon avocat, un des meilleurs moyens est le bouche-à-oreille. Comme les divorces sont assez courants, il n’est pas exclu que le nom d’une étude ou d’un avocat expérimenté revienne assez souvent. Le recours à l’annuaire est également une bonne idée. La liste des avocats spécialistes dans le divorce non loin de chez vous sera plus facilement accessible. Le plus important est que le courant passe immédiatement entre le client et son avocat. Si dès le premier contact cela ne s’opère pas, il est conseillé d’en consulter un autre.

Les qualités d’un avocat du divorce

  • En premier lieu, l’avocat spécialiste du divorce doit maîtriser le droit de la famille et du divorce
  • Il doit aussi être attentif et patient par rapport aux attentes et besoins de son client. Comme il est le professionnel, le profane va avoir plusieurs questions à lui poser, des explications à demander.
  • L’avocat doit savoir expliquer à ses clients en détail ce que dit la loi puisque tout le monde ne peut pas comprendre les termes juridiques.
  • En plus d’être attentif, il doit être disponible en tout temps et joignable pour que son client ait un bon accompagnement.
  • Un avocat doit être proactif. Cela signifie qu’il est dans l’obligation de tenir son client au courant à chaque étape de l’avancée de son dossier. C’est une réactivité automatique que l’avocat doit avoir dans attendre la réaction de son client.

Procédure de divorce sans avocat

Les honoraires d’avocat font partie des frais obligatoires quand on engage une procédure de divorce. Cependant, même si les frais sont chers, il n’est pas possible de divorcer sans l’intervention d’un avocat. Quels que soient le motif et le type de divorce, le recours aux services d’un avocat est obligatoire. Dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, les deux parties peuvent prendre le même avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *